virtualenv

Introduction

Lors de mes premiers projets DJango j’ai foncé un peu tête la première dans le Framework, et ensuite j’ai découvert VirtualEnv, South …
Du coup je me suis dis qu’il fallait écrire un billet pour la prochaine fois que je redémarrerai un projet DJango, pour le faire proprement. En googlant je suis tombé sur le lien fournit dans la section “Références”.
Du coup je m’en suis fortement inspiré, pour la rédaction de ce billet.

Environnement virtuel Python

Pour utiliser virtualenv, le petit utilitaire qui va permettre de gérer les problèmes de dépendances Python que l’on va avoir sur un projet DJango, il faut Python et bien entendu virtualenv.

Split Logs

Pour scinder en fichier d’un million de lignes, les fichiers *.log.gz
Exemple d’utilisation : ./split_logs.sh monlog.log.gz

sid

En lisant cet article, je me suis dit qu'il était plus que temps de faire la checklist des choses à faire lors de l'installation de Debian SID (sur un Dell XPS 13)

Introduction

Pour simplifier les mise à jour, mon répertoire /home possède sa partition à lui, permettant à chaque mise à jour, de ne formater que la partition racine (/):

Remplacement de TrueCrypt

[toc]

Intro

Bon je ne sais pas si c'est vrai mais il semble que TrueCrypt soit obsolète.
De toute façon cela fait un moment, que plus maintenu, je me dis qu'il faudrait passer à autre chose.
Comme d'habitude quelques notes pourrons me resservir.
J'ai actuellement un Fichier contenant un conteneur TrueCrypt, que TrueCrypt monte lorsque je lui demande,
en me demandant mon mot de passe.
Je vais passer sur une partition crypté avec LUKS, montée automatiquement au démarrage.
Ma partition est /dev/sda2.

Préparation

On crypte la partition

Accéder aux données d'un point de montage

Tiens il vient de m'arriver une mésaventure au boulot. Suite à un "mount -a" un peu trop rapide, nous avons "perdus" des données. En fait elles étaient cachées sous le point de montage, j'explique. En gros les données aurait du être sur une partition monté sur /mnt/backup. Suite au "mount -a" ... plus de données dedans ... wtf ?! Donc on recopie les données sur la partition et on se lance dans leur recherches .

sudoers

Si vous utilisez souvent plusieurs terminaux, vous savez que dans chaqu'un il faut retaper le mot de passe si on utilise, sudo. En ajoutant : Defaults env_reset,!tty_tickets Dans le fichier /etc/sudoers, il ne sera plus nécessaire de le faire qu'une fois pour tous les terminaux. Pratique !

Envoyer le contenu d'un répertoire par mail !

Ca faisait longtemps que je devais le faire. Un ami à eu besoin, du coup je l’ai écris rapidement. Voici donc un script pour envoyer tous les fichiers contenu dans un répertoire par mail, utilisant uuenview pour l’encodage uuencode, et la commande mail pour l’envoie pur. Il faudra revenir dessus, mais en l’état il fonctionne : #!/bin/bash IFS=$(echo -en “\n\b”) for file in ls; do echo “Envoi du fichier $file” (uuenview -u $file) | mail -s “$file” user@mail.

Enregistrer sa passphrase ssh

Si la passphrase de la clef SSH est demandée à chaque accès à cette dernière : [09:23:32] jmfrouin@xps13:.../weather (master)$ git fetch Enter passphrase for key '/home/jmfrouin/.ssh/id_rsa': [09:23:38] jmfrouin@xps13:.../weather (master)$ git fetch Enter passphrase for key '/home/jmfrouin/.ssh/id_rsa': Il faut demander, poliment, à ssh-agent, de s'en souvenir, pour nous: [09:23:41] jmfrouin@xps13:.../weather (master)$ ssh-add ~/.ssh/id_rsa Enter passphrase for /home/jmfrouin/.ssh/id_rsa: Identity added: /home/jmfrouin/.ssh/id_rsa (/home/jmfrouin/.ssh/id_rsa) [09:24:14] jmfrouin@xps13:.../weather (master)$ git fetch [09:24:16] jmfrouin@xps13:.../weather (master)$ Voilà, votre clef SSH sera à nouveau déverrouillée au prochain reboot.

Débugger un script bash

Simple efficace, activer le debug d'un script bash : set -x Et pour le désactiver set +x

Surveillance automatisée des logs d'un serveur avec logwatch

logwatch est un petit outil fort sympathique, qui permet de vous envoyant un mail résumant les évolutions dans les principaux logs de votre serveur. Avant toute chose il faut l’installer : sudo aptitude install logwatch Une fois installé, il faut modifier sa configuration, on va donc dans /etc/logwatch/... ah non ... dans /usr/share/logwatch/default.conf/logwatch.conf, bon faut le savoir :/ Là il faut changer deux trois choses : Output = mail MailTo = contact@domain.